3 grandes règles pour éviter la « friendzone »

N’avez-vous jamais entendu cette phrase « Je préfère que l’on reste amis » ? Si c’est le cas alors peut-être êtes-vous tombé dans la friendzone, cet endroit étrange où tous les amoureux/ses éconduits se retrouvent car ils sont subi une grande désillusion, signifiant ainsi la fin du processus de séduction.

Concrètement l’homme ou la femme que vous cherchez à séduire ne vous considère pas comme un partenaire potentiel mais comme un simple ami, voire un frère avec qui toute relation intime est tout bonnement impossible et inimaginable.

Mais comment éviter de tomber dans la friendzone ? Comment repérer les pièges ?

Règle 1 : être direct

Ce premier conseil est sûrement celui qui s’avère le plus efficace : en effet, dans 9 cas sur 10, l’approche directe permet à votre interlocuteur de connaître réellement vos intentions. Inutile de tourner autour du pot, il ou elle sait pertinemment que vous n’êtes pas là pour devenir un ami mais pour potentiellement créer une relation intime.
A partir de ce constat, il ou elle na pas d’autre choix de vous dire ce qu’il ressent et de vous exclure aussitôt de sa friendzone.

Pour vous, c’est aussi l’occasion de savoir où vous en êtes, d’aviser et de prendre une décision, d’avancer en somme.

Règle 2 : être sexuellement attirant

Vous n’êtes pas son copain, vous n’êtes pas potes dans la vie alors montrez-lui qu’il ou qu’elle vous intéresse.

Montrez-vous sous votre meilleur jour : soignez votre look, travaillez votre confiance en vous et n’oubliez pas de garder à l’esprit le côté flirt lors de vos échanges.
La friendzone, c’est avoir une forte connexion affective et une faible connexion sexuelle alors renversez la vapeur, évitez les conversations banales.
Démarquez-vous de ses amis.

Règle 3 : être dominant

Ne vous comportez pas comme un bon copain et montrez-lui, au contraire, qu’il/elle vous intéresse, soyez proactif dans votre démarche.
Menez la danse, faites-la venir dans votre univers, guidez-la. Affirmez vos envies, qui vous êtes.

Cette notion de dominance contraste vraiment avec ce qu’elle connaît avec tous les autres hommes qui cherchent à lui faire plaisir ou à obtenir son approbation.