Comment donner confiance à son enfant ?

 

Quand on est parent, avoir un enfant pose régulièrement des questions et parmi l’une d’elles, la question de la confiance arrive souvent sur le tapis.

Comment faire pour donner confiance à enfant ?
Existe-il des clés pour y parvenir ?
Quels sont les pièges à éviter ?

Qu’est-ce que la confiance en soi ?
Il faut bien différencier la confiance en soi et l’estime de soi.

La confiance est ce qui arrive en premier chez l’enfant dans le développement de celui-ci, c’est par exemple la confiance qui l’aide à passer du quatre pattes à la marche. La confiance est un sentiment tandis que l’estime de soi est davantage est une évaluation de soi.

Le lien de confiance et le lien émotionnel entre parents et enfants se tisse très rapidement. Il participera ainsi au développement de la confiance en soi.
En effet, tout se construit autour des liens d’attachement.

C’est véritablement un sentiment qui va insuffler une force à l’enfant et contrecarrer son éventuelle anxiété.

Sans confiance en soi, un enfant ne peut apprendre, c’est vraiment la racine de tout apprentissage.

Quelques conseils pour lui donner confiance en lui

Entre l’âge de 1 an et 6 ans, il est important de favoriser son autonomie. Votre enfant doit savoir qu’il peut se débrouiller tout seul, sans le concours de ses parents.

C’est aux parents de les encourager à aller vers les autres, à se confronter à l’inconnu, à leur apprendre les gestes de quotidien, à les accompagner tout en sachant, petit à petit, leur lâcher la main. L’attitude des parents est primordiale durant cette tranche d’âge.

Entre 7 et 16 ans, il est important que votre enfant, voire adolescent, apprenne à vaincre sa peur de l’inconnu. Entre les nouveaux copains, une nouvelle école, les « je ne veux pas y aller, qu’est-ce que je vais devenir ? » sont habituels. Il est donc important d’aider votre enfant à faire la jonction entre le monde rassurant de la maison et le monde du dehors.

Si votre enfant ou ado est timoré dehors alors qu’il est confiant chez vous, c’est aussi une bonne chose parce qu’il découvre et prend conscience des dangers potentiels du monde extérieur. C’est un instinct de conservation qui lui évitera de nombreux pièges. Cela lui évitera par conséquent de tomber dans des situations difficiles au cours de son adolescence.

Quel que soit l’âge, l’important est d’aider votre enfant à dépasser ce qu’il considère comme un échec et son angoisse de l’échec.

Apprenez à l’épauler sans avoir trop d’attente envers lui, ne lui mettez pas trop de pression.

Apprenez aussi à le valoriser, à le récompenser et à lui dire quand les choses sont bien faites ou quand il réussit, cela le mettre en valeur et en confiance.

Enfin, montrez-vous optimiste, parlez avec lui et renvoyez une image positive pour l’aider dans son expérience et apprentissage de l’autonomie.