La résistance des agences matrimoniales haut de gamme!

On croyait qu’elles avaient disparues les agence matrimoniale haut de gamme, qu’elles s’étaient envolées,  Absolument PAS ! Les agences matrimoniale haut de gamme résistent et elles sont en pleine évolution.

Basée sur le love coaching mais aussi sur la psychologie du futur adhérent.Il en faut leur redonner confiance afin de surmonter leur échecs antérieurs, ou de longues années de séduction. Même si la magie n’existe pas, les sites Internet ne peuvent pas apporter toutes les attentes souhaitées pour des personnes qui veulent s’engager dans une relation sérieuse.

Évidement la question récurrente « Comment être sûr de trouver une personne qui recherche et veut le même sérieux que vous, et qui ne ment pas? » En agence matrimoniale, pas de surprise, puisque cette profession est régie par une loi de 1989. En clair, un adhérent ne peut pas mentir sur son âge et sur son état civil, on lui demandera de fournir des informations qui prouvent son identité.

Une offre qui rencontre une demande croissante. Le succès des agences matrimoniales est d’abord purement démographique et sociologique. Le public éventuellement intéressé par les sites de rencontre sur Internet ne cesse en effet de croître année après année. Le célibat se prolonge ainsi de plus en plus tard dans la vie des hommes et des femmes (en France) : alors que l’âge moyen de mariage était en 1960 de 25,7 ans pour un homme et de 23,1 ans pour une femme, il flirte aujourd’hui avec les 32 ans chez les hommes (31,6) et avec les 30 ans pour les femmes (29,7). Soit près de 6 ans de plus pour les uns et les autres à chercher l’amour, un temps trouvé long par certains et qui amène l’apparition des sites de rencontre en ligne sur le devant de la scène de votre vie.

Mais ce phénomène ne concerne pas forcément que les jeunes célibataires : le nombre de divorces a aussi explosé en 40 ans, passant d’environ 30 000 en 1960 à environ 130 000 en 2008. Un public de plus qui peut donc potentiellement se retrouver sur le « marché » des rencontres en ligne, par agence et/ou haut de gamme. Des sondages montrent certaines failles dans la perception de l’offre proposée. Malgré un outil performant il est rarement adapté aux besoins des personnes exigeant des rencontres sérieuses. Que penser des sites de rencontre, d’un point de vue utile et social ? Peut-être que l’amélioration de l’outil, qu’il soit perçu comme bénéfique ou maléfique, ne change pas fondamentalement la donne du jeu de l’amour et du hasard.

Les gens estiment généralement ainsi que le développement de ces sites ne rendra les relations amoureuses ni plus simples ni plus compliquées qu’avant. Le signe que l’amour garde ses raisons que la raison, même statistiquement, ignore. La plupart des études montraient d’ailleurs que les femmes plébiscitaient en premier lieu le hasard parmi les divers moyens de rencontrer quelqu’un. Un souhait idéal qui ne se reflète pas dans la réalité, seules 13% des femmes en couple déclarent avoir rencontré leur partenaire par hasard. Et quand le hasard fait défaut, les sites de rencontre sont eux toujours là en ultime recours …