Les relations amoureuses chez les jeunes adultes

Les relations amoureuses chez les jeunes adultesrelations-jeunes-adultes-elite-connexion

Pour les jeunes adultes de nos jours et malgré la pression sociale et les expériences plus ou moins positives de leurs aînés, il est possible d’être fidèle à une seule personne dans sa vie. Oui, ils croient encore au grand amour, rêvent de fidélité et de vie familiale. En matière amoureuse, les jeunes ont encore un idéal et ils attendent beaucoup de l’amour.

D’après une étude 25-35 ans, 79 % des jeunes adultes interrogés pensent toujours qu’il est possible d’aimer une seule personne dans sa vie. Quatre personnes sur dix de cette tranche d’âge croient encore au grand amour qu’on ne rencontre qu’une fois dans sa vie. Par ailleurs, 90 % jugent possible d’être fidèle à une seule personne dans toute sa vie.

Mais qu’en est-il vraiment des relations amoureuses chez ces jeunes adultes ?

La fin de l’adolescence et dans les débuts de l’âge adulte, les jeunes continuent à sortir en « Bande ». Parfois les jeunes femmes uniquement entre-elles, même choses pour les jeunes hommes. Parfois ils sortent ensemble entre groupe d’amis hommes et femmes. Bien évidemment ils font par moment des rencontres amoureuses, même quand ils sortent en groupe. Mais ces rencontres sont-elles pérennes dans le temps pour ceux qui souhaitent, même jeunes, rencontrer l’amour de leur vie ? Pas si simple ! La question qu’il faut se poser : les sorties trop fréquentes entre amis laissent-elles la place à la naissance d’un couple au long court ?

Il faut comprendre que les jeunes gens interagissent avec les technologies et les outils de communication actuels. Mais les jeunes se protègent souvent derrière ces modes de communications. En effet, ils veulent éviter d’être déçus par des rencontres réelles et de se « brûler les ailes trop tôt ».

Cette jeune génération parfois appelée « Génération zapping » est confrontée à beaucoup plus de tentations et de rencontres multiples que leurs parents ou grand parents. Les jeunes hommes et les jeunes femmes sont souvent très indépendants. En effet, le modèle social global fait qu’ils ont tendances à connaître des idylles de courte durée. Ils ont tendance à repousser les relations dès qu’il s’agit d’investissement au long court.

Tout se situe uniquement dans le bon endroit, le bon moment et la bonne rencontre !

Les jeunes femmes entre autre, déçues par les rencontres sur les sites internet classiques ou les soirées qui ne leur permettent pas de faire « la rencontre sérieuse » finissent par faire appel aux Agences Matrimoniales pour trouver enfin leur moitié grâce à l’aide de professionnels.